Ludothèque végétale

Un peu après la naissance de mon microbe (soit il y a plus de 6 mois), en pleine descente d’hormones, et atteinte d’une frénésie créative, je profitais des nuits sans sommeil pour relooker une petite étagère à coup de papier peint et bombe de peinture dorée…

Depuis, l’enfant ne m’as presque pas laissé une minute de répit, d’où le délai entre la fabrication et la publication…

Des petits points par milliers

Mes amis presque-nantais ont reçu un petit cadeau fait maison dernièrement, en l’honneur de leur fille Norah, qui nous prête gentiment plein d’affaires pour vêtir et amuser « Poli » (qui devrait arriver bientôt).

Matériel impliqué : cercle en métal, tissus coton bleu, pièces en feutrine sable et vertes, fils de coton à broder de diverses teintes de vert, aiguilles, et un gros stock de patience (ou de masochisme…?).

La tâche a été extrêmement ardue, à cause de mes doigts/chipolatas gonflés et engourdis… Mais ça a eu le mérite de m’occuper quelques jours, vu que je ne peux plus attacher mes baskets pour aller faire un jogging !

Assortiment automnal

Je comble les trous entre les siestes et les repas en attendant la fin de la cuisson du « bun in the oven », et heureusement qu’il me reste de la feutrine et quelques doigts pas encore trop gonflés (les autres ressemblent à des chipolatas mal cuites)…

Pour compléter le portique d’éveil que des amis m’ont légué, j’ai préparé une récolte d’automne…

assortiment automne en feutrine mobile bébé

Au menu : pomme rouge, feuille d’érable, noisette, gland, feuille de chêne, châtaigne, pomme de pin !

Voilà de quoi garder l’enfant bien occupé pendant que je lis sa notice d’utilisation !

Un cocon pour le petit pépin

Pépin: c’est le surnom qu’a donné mon amie Lucette à mon petit microbe. Ce qui m’a donné l’idée de faire un réducteur de lit aux couleurs d’une tranche de pastèque !

Tout en minky super doux, on retrouve l’écorce verte, la pulpe blanche, et la chair rose d’une tranche de pastèque fraîchement coupée.

Le cocon est ajustable à la taille de bébé grâce au cordon de serrage (caché par un rabat pour la sécurité), le coussin central et le tour du réducteur peuvent même passer en machine (après retrait du matelas en mousse).

Il est également réversible si on a envie de changer de style.

Et comme il restait du tissus, autant ne pas le gaspiller et compléter la panoplie d’une couverture et deux doudous pastèque, avec et sans pépins !