Articles publiés dans la catégorie «Upcycling»

Gédéon, le caméléon mal camouflé

C’est la saison du rangement des placards, et particulièrement du stock de tissus…. Tout doit disparaître !
En voilà une super excuse pour fabriquer plein de trucs pour le petit parasite qui habite sous mon nombril !

C’est donc avec des restes de coton / jersey Oeko-tex et de ouatine que j’ai donné vie à Gédéon, un caméléon exubérant et pas très discret !

Il a hâte de pouvoir garder un œil attentif sur son futur colocataire… (Haha, il est pas au courant que c’est bruyant les parasites)

Mini secrétaire bleu

Et voilà, le printemps est arrivé, les oiseaux gazouillent, les fleurs éclosent et les chats se battent sous les fenêtres à 3 heures du mat’ ces sales petits b****** !

Pendant ce temps-là, quelque part en Sarthe, un lutin chevelu s’affaire à restaurer un petit meuble récupéré dans la caverne d’Ori Baba…

Après quelques bricolages Photoshop pour vérifier la faisabilité du projet (et tenter de convaincre Mr Boo que « mais si, tu verras ce sera bien »… il était temps de se lancer !

Il a d’abord fallu retirer les baguettes et les moulures, couper les pieds et arracher sauvagement les poignées des portes (cette idée de mettre des vis sans tête qu’on ne peux pas retirer gentiment !)

Tout d’abord, préparer le support : poncer, boucher les trous, réparer, recoller, re-poncer, scotcher…
et c’est prêt !

Après deux couches de peinture bleue marine matte, j’ai posé des poignées en métal doré et recouvert les étagères de papier peint à motifs végétaux dorés.

Si vous avez des vieux meubles dont vous ne savez plus quoi faire, j’ai plein d’idées en stock, contactez-moi et je pourrais peut-être vous aider à leur donner une seconde vie !

Pivoines bleues

Il restait quelques pivoines égarées après la fabrication du miroir fleuri. Après un petit tour en forêt pour chercher de la matière première où les fixer, elles se sont transformées en branches fleuries, à utiliser en bouquet ou comme déco murale. Les feuilles sont restées dans la couleur naturelle des boîtes d’œufs qui ont servi à leur confection, d’où la différence de teinte sur les deux modèles.

De l’omelette au miroir fleuri

Un titre bien étrange pour vous présenter ce nouveau projet DIY : un petit miroir fleuri.

Mais quel est le rapport avec l’omelette me direz-vous ? Indice : la matière première !

Les fleurs et feuilles des pivoines bleues sont fabriquées avec des boîtes d’œufs découpées, assemblées et peintes.
Le cadre entourant le miroir est en carton et kraft. Le cœur des fleurs est fait d’une perle en bois.
Le tout est assemblé à la colle thermofusible.

Si vous souhaitez acquérir ce miroir déco ou demander une fabrication spéciale à vos dimensions et couleurs, contactez-moi !