Articles publiés dans la catégorie «Customisation»

Mini secrétaire bleu

Et voilà, le printemps est arrivé, les oiseaux gazouillent, les fleurs éclosent et les chats se battent sous les fenêtres à 3 heures du mat’ ces sales petits b****** !

Pendant ce temps-là, quelque part en Sarthe, un lutin chevelu s’affaire à restaurer un petit meuble récupéré dans la caverne d’Ori Baba…

Après quelques bricolages Photoshop pour vérifier la faisabilité du projet (et tenter de convaincre Mr Boo que « mais si, tu verras ce sera bien »… il était temps de se lancer !

Il a d’abord fallu retirer les baguettes et les moulures, couper les pieds et arracher sauvagement les poignées des portes (cette idée de mettre des vis sans tête qu’on ne peux pas retirer gentiment !)

Tout d’abord, préparer le support : poncer, boucher les trous, réparer, recoller, re-poncer, scotcher…
et c’est prêt !

Après deux couches de peinture bleue marine matte, j’ai posé des poignées en métal doré et recouvert les étagères de papier peint à motifs végétaux dorés.

Si vous avez des vieux meubles dont vous ne savez plus quoi faire, j’ai plein d’idées en stock, contactez-moi et je pourrais peut-être vous aider à leur donner une seconde vie !

Maison Up! / Le retour

Une deuxième édition de la maison Up! m’a été commandée par une inconnue, qui est tombée par hasard sur l’urne de mariage Là-haut! réalisée il y a quelques années. Trop contente de me remettre à bricoler du carton, j’en ai profité pour améliorer un peu son plan de fabrication et son aspect visuel en ajoutant quelques détails supplémentaires.

Bien sûr, elle n’est pas identique en tout point à la maison originale, ni à l’urne de mariage, mais ça fait bien illusion (et au moins ça reste une pièce unique).

Comme précédemment, la cheminée permet d’y attacher un nuage de ballons de baudruche pour prendre son envol !

Si vous aussi souhaitez acquérir votre propre maison en carton fabriquée sur mesure, n’hésitez pas à me contacter !

Arbracadarbrachat !

Ha pardon, je voulais dire « Ah bah voilà un bien bel arbre à chat ! »…

Une commande réalisée pour et avec mon homonyme préférée, enfin plutôt pour son animal de compagnie intitulée « MA MIMIIIIIIII » !

Au programme :

  • Conception des plans et traçage des éléments
  • Découpe des plaques de bois à la scie sauteuse et des tuyaux de PVC à la scie normale…
  • Assemblage de la structure avec des tasseaux cylindriques et plein plein plein de vis
  • Tapissage avec du tissus pilou noir « attrape-chat » agrafé pour le dessus des plaques
  • Recouvrement du dessous des plaques avec du coutil gris
  • Collage de corde en sisal sur les poteaux en PVC pour faire un méga griffoir

Enfin pour le nid perché, pimpage d’une suspension boule en papier japonais, enduite de bandes de plâtre et de journal, recouverte de tissus écru à motifs ethniques gris…

Monsieur Bruce a pu valider les différentes étapes du projet par un contrôle qualité approfondi… Reniflage, escalade, griffage, sieste, tout y est passé.

Il a facilité le travail d’approche pour Obi, sa future locatrice, en laissant ses poils et ses phéromones de chat viril (et castré !) un peu partout sur la structure…

J’ai laissé le soin à Aurélie de finir de recouvrir les tuyaux avec la corde sisal… c’est le truc le plus long et chiant, elle a A-DO-RÉ :D

Roll and Blue…

Nouvel exercice de relookage de meuble vintage, avec ce petit caisson vitré à roulettes style années 60-70, déniché par mon amie Lucette dans un vide maison…
Est-ce une bibliothèque de poche ou un range vinyles / cassettes audio ? Mystère, mystère !

Quelques mises en couleur plus tard, et les adoptants avaient pris leur décision !

Après dépoussiérage et démontage complet, les façades en formica brun ont été dégraissées et poncées avant un sous-couchage pour stratifié en règle.

Les roulettes et le piétement en métal ont eu droit à un bombage à la peinture dorée après décapage.

Deux couches et demie de peinture plus tard, c’est l’heure de remonter le tout ! (et c’est pas toujours facile, gnniiii !)

Les futurs propriétaires ont choisi un bleu « Emerald » pour l’extérieur du caisson. Pour l’intérieur du blanc et un papier peint art déco turquoise avec des détails blancs et dorés.

Alors ? C’est pas mal pour un meuble qui allait partir en déchetterie !

Comme toujours, si vous avez des meubles dont vous ne savez que faire, ou besoin d’aide et de conseils pour en relooker, faites moi signe !