Roll and Blue…

Nouvel exercice de relookage de meuble vintage, avec ce petit caisson vitré à roulettes style années 60-70, déniché par mon amie Lucette dans un vide maison…
Est-ce une bibliothèque de poche ou un range vinyles / cassettes audio ? Mystère, mystère !

Quelques mises en couleur plus tard, et les adoptants avaient pris leur décision ! (voici quelques propositions alléchantes, mais non retenues…)

Après dépoussiérage et démontage complet, les façades en formica brun ont été dégraissées et poncées avant un sous-couchage pour stratifié en règle.

Les roulettes et le piétement en métal ont eu droit à un bombage à la peinture dorée après décapage.

Deux couches et demie de peinture plus tard, c’est l’heure de remonter le tout ! (et c’est pas toujours facile, gnniiii !)

Les futurs propriétaires ont choisi un bleu « Emerald » pour l’extérieur du caisson. Pour l’intérieur du blanc et un papier peint art déco turquoise avec des détails blancs et dorés.

Alors ? C’est pas mal pour un meuble qui allait partir en déchetterie !

Comme toujours, si vous avez des meubles dont vous ne savez que faire, ou besoin d’aide et de conseils pour en relooker, faites moi signe !


Tablette Vintage

Trouvée par hasard en allant récupérer un autre meuble vintage…
Cette petite table à roulette – guéridon – meuble TV – sortie tout droit des années 60-70, a eu droit à un toilettage approfondi…

(cliquez sur les photos pour voir tout ça de plus près !)

En à peu près bon état de premier abord (dans l’obscurité d’une cave…), la pauvre s’est révélée être plein de rayures, rouillée des roulettes, un peu bancale et habitée d’une odeur de naphtaline…

D’abord, j’ai retiré le chant doré en plastique autour des plateaux : irrécupérable, tordu et trop court, pour le remplacer par de la pâte à bois et redonner aux chants des tablettes un aspect lisse. Ces dernières ont été poncées, les éclats et fissures rebouchés.

Les roulettes ont été démontées, dégraissées et décapées.
Jolie surprise : les pieds compas qui étaient peints couleur wengé et recouverts de vernis ont laissé apparaître un joli bois clair (type hêtre ou érable) grâce au ponçage.

Après pose d’une sous-couche spéciale stratifié, j’ai appliqué deux couches de peinture blanche sur les tablettes, et remonté le tout…

Et voilà comment avoir du mobilier super tendance avec des vieux meubles pas chers et quelques heures de travail !

Si vous avez des projets, des envies, contactez-moi !


Chevalicorne

J’ai retrouvé au fond de mon PC un vieux gribouillis que je n’avais pas pris le temps de coloriser. C’est maintenant chose faite !

chevalier montant une licorne

Non classé

Buffet bar rénové

Laissez-moi vous conter la fabuleuse histoire du bar-à-papy, qui devint buffet-de-Dridri…

Il était une fois un meuble de famille (pas la mienne), qui mourrait d’envie de troquer sa robe de vernis et de bois pas très jolie, contre quelque chose de plus contemporain…

Après un looong démontage, un ponçage encore plus long, il a fallu procéder à un rebouchage de fissures en tout genre.

Suite au nettoyage, vint l’heure du sous-couchage (rigolo comparé aux étapes précédentes) et l’application de deux couches de peinture « Bleu Pop » super satisfaisantes, et la mise en place du papier-peint au fond de la niche…

Un dernier remontage pour vérifier que tout ferme bien, ensuite s’auto-congratuler et faire des photos : check !

Puis le buffet a pu aller s’installer dans sa nouvelle maison, chez AdriRélie !
(=> merci pour votre confiance et votre soutien sans faille dans cette épreuve !)

Je vous fais même visiter leur placard avec sa collection de mugs-trotters !

Le voilà de nouveau prêt à affronter p’tits déj’ pas réveillé, les coulures de Suze et les miettes de gâteaux apéro !


Secrétaire vintage

Rien à voir avec une vieille dame à grosses lunettes qui répondrait au téléphone sur un combiné en bakélite avec une voix nasillarde… Non, on parle de ça :

Il s’agit d’un meuble en bois (massif + contreplaqué + plaquage) ayant servi autrefois dans les bureaux d’une maison de retraite.
Je l’ai acheté sur LeBonCoin pour 40€.

J’ai dû commencer par faire des montages photos pour savoir si on pourrait l’adopter, parce qu’il est quand même un peu imposant… Mais ça passe !!!
ASTUCE : coller du ruban de masquage de couleur sur le mur, aux proportions du meuble => ça donne déjà une bonne idée de l’encombrement. Et après si tu maîtrises Photoshop, pour le reste c’est frisou !

S’en sont suivies de longues séances en tête à tête : démontage, décrassage, enduit de rebouchage, réparations diverses, ponçage, rabotage des portes qui couinent, calage du pied bancal…

Une petite pause juste le temps de choisir les couleurs du meuble, les nouvelles poignées / boutons, et le motif du papier peint pour le fond de la niche. Ensuite on attaque la peinture, puis c’est enfin l’heure du remontage.

Si Leroy Merlin veut bien me sponsoriser, je m’appliquerai encore plus…

Trois jours intenses, et ça y est, il est revenu à la vie et a repris du service !

On va pouvoir faire plein de trucs cool ensemble ! (parce que oui, les meubles sont mes amis)

Si vous avez des projets de restauration de mobilier, que vous cherchez des meubles à adopter, je peux bricoler / chasser pour vous => contactez-moi !


Miroir sirène

En triant ma bibliothèque, j’ai fait du ménage dans les vieux CD-R et DVD-R : vieux films, logiciels périmés, manuels utilisateurs et pilotes d’installation en tout genre, stockés depuis des décennies, pour rien.
Bilan : une quarantaine de supports inutiles. Et un tour en déchetterie en perspective…

Mais comme je déteste jeter des objets encore utilisables, je me suis lancée le défi de les valoriser d’une manière ou d’une autre.

Pour trouver des idées, j’ai fait un rapide état des lieux : un CD, c’est rond, irisé et réfléchissant. (Merci Captain Obvious !) Et quand on en superpose plein de manière ordonnée, ça ressemble à des écailles…

C’était donc parti pour un après-midi recyclage ! Et voici le résultats après quelques heures de travail.

J’ai sacrifié 40 CDs de différentes couleur (coupés en deux, ou quatre pour les cotés), disposés en dégradé / camaïeu de couleur. Quelques bâtons de colle chaude pour assembler tout ça…

Le cadre est fabriqué avec du carton ondulé de récupération, puis je l’ai recouvert d’une plaque de carton gris et de kraft gommé.

Le miroir n’est pas très efficace car le reflet est très morcelé. Par contre, il s’adapte aux couleurs du décor environnant et change de teinte avec l’intensité de la lumière, tout en projetant des arcs-en-ciel un peu partout ! Une vraie boule à facettes envoyée sur terre par des licornes… :D

Et j’ai une bonne nouvelle : vous pouvez en fabriquer facilement si vous êtes motivés à faire du vide dans vos placards.
Mais si vous avez trop la flemme, celui-ci est à vendre => 30€. Contactez-moi si vous êtes intéressés !

A VOUS LES SIRÈNES !!! (ou les morues, ça marche aussi !)