MythBusters et poésie

Un nouvel épisode de MythBusters pourrait bientôt voir le jour afin de vérifier une légende urbaine…

MythBusters - Quand il pète il troue son slip

Voilà voilà, encore une discussion fort intelligente avant d’aller dormir… Peut-on mettre ce manque de classe sur le dos de la chaleur écrasante des derniers jours… ? Faut-il préciser que nous ne sommes pas fans de l’interprète de cette chanson… ? Est-il réellement possible de faire un épisode de mythbuster à tendance scatophile sans tomber sous le joug de la censure… ?
La réponse après une courte page de publicité !


BD, Croquis, Photoshop

Photobooth / Château Disney

Pour compléter la panoplie du mariage conte de fées / strass / paillettes, on a mis en place un piège à photos…
Le but ? Appâter le chaland en semant des masques de personnages Disney DIY, pour l’attirer devant un château et le prendre en photo en traître !

Je vous épargne les étapes de fabrication, parce qu’elles se sont étalées sur deux mois, avec des phases d’intense bordel partout dans ma maison, entrecoupées d’avalanches de miettes de carton en tout genre et de doigts brûlés à la colle chaude… 
Ce modeste photobooth – largeur 1m20, profondeur 60cm et hauteur 2m20 – est fait principalement en matériaux de récupération. Parmi les victimes de ce recyclage sauvage : carton triple cannelure, boites de Pringles, rouleaux de cartons et emballages de bouteilles de whisky.
Pour la finition des angles, je me suis battue avec du kraft gommé – as usual – puis j’ai noyé tout ça sous quelques couches de peinture acrylique.
Les mats sont en paille recouverte de papier or et les drapeaux en feutrine rose.
Les toitures, arbres, et cascade sont en papier – froissés ou non.
Le tout est posé sur une table Ikea, recouverte de divers cartons pour la surélévation, cachés sous un grand tissus bronze brillant…

C’était extrêmement long à fabriquer, mais ça en valait la peine, parce que le piège a marché !

Et voilà une belle brochette de victimes …


Là-haut ! Urne de mariage

Quand il s’agit de « convoler » (comme c’était le cas d’un couple d’amis lors de leur récent mariage), rien de mieux qu’un petit coup de pouce grâce à des enveloppes pleines de brouzoufs ! Et pour récolter tout ça, j’ai fabriqué une urne sur le thème du film d’animation de Disney / Pixar, Là-Haut…

Up! house urne de mariage maison Là-haut en carton


Elle est faite en carton ondulé de récupération, assemblé à la colle chaude, arrêtes finies au kraft gommé, décorée avec peinture acrylique et feutres métallisés. Les fenêtres et la rambarde sont en carton plume, les tuiles du toit coupées à l’emporte pièce dans du papier scrapbooking et posées une à une au vernis colle… (aïe, j’ai des crampes et les doigts tout collés !)
Mesurant environ 50cm x 50cm x 50cm, elle m’a pris facilement 6 jours et nuits à fabriquer… MAIS JE SUIS GRAVE FIÈRE !


Il ne reste plus qu’à y accrocher une ribambelle de ballons, et hop ! Direction les joies du voyage de noces et de la vie maritale !


Le plan est conçu par votre humble bouffon-prestidigitateur, d’après des photos grappillées dans les internets et vous pouvez le télécharger et faire ce que vous voulez avec ici : plan maison up
(Résultat non garanti, explications non fournies, non remboursé par la sécu en cas de mesures erronées ou de blessure au cutter)
Tout ce que je peux vous donner comme indice c’est les étapes de fabrication qui doivent ressembler à peu près à ça…


Buffet Carmen

Oreli Dee Pimpage de mobilier et compagnie présente : encore une restauration de meuble pour Ori ♥ !
Cette fois c’est un buffet vintage déniché sur Leboncoin qui est passé à la casserole !

A l’origine il était couleur bois – dont je ne connais pas l’essence – et était couvert d’une grosse couche de vernis ou résine brillante.
Après démontage intégral, nettoyage et ponçage (petit Papa Noël, offre moi une aérogommeuse), on a pu le peindre en rouge cramoisi mat – le marketing a préféré « Carmen », c’est plus vendeur…
On a également bombé les poignées, les embouts des pieds et les rails métalliques en or.
L’intérieur du meuble et les étagères ont été peints en gris anthracite et le fond de meuble – qui sentait le pastis à Papi – a été recouvert de papier peint aux motifs ethniques noirs et blanc.

Ci-dessous le meuble avant restauration. J’ai aussi mis les différents montages photos, parce que j’ai fais quelques essais de couleur pour l’aider à se faire adopter…

Le plus fastidieux dans l’histoire, ça a été de le monter au troisième étage sans ascenseur… :D


Fauteuil coléoptère

Dernièrement, j’ai eu le plaisir de restaurer un fauteuil style scandinave pour mon amie Ori. Elle l’a hérité de son arrière grand-mère, donc pour le coup, il est authentiquement seventies !

A la base en simili cuir brun poussiéreux, avec un piétement en bois lasuré craquelé, on l’a poncé, briqué, frotté puis retapissé… En bleu et jaune à petits scarabées !

Merci Ori de ta confiance ! :D