Mygalomanie

Pour occuper mes weekends confinés, je trie mes matériaux de récup’ non encore utilisés. Et en fouinant, je me suis dit que l’heure de recycler le cure-pipe de la caisse à savon Red Bull était venue ! (il avait servi à fabriquer les épines des oursins de mer dans le décor de l’aquarium roulant…)

Que faire avec du fil de fer recouvert de petits poils soyeux noirs… ? Pas beaucoup d’imagination dans mon cerveau, et beaucoup de toiles d’araignées… MAIS OUI ! Fais une mygale avec !

Comme d’habitude, tout est fait à base de matériaux détournés ou recyclés, par exemple le cadre : une boite de cosmétiques recouverte d’un échantillon de papier peint…

Les couleurs de la mygale sont faites avec un peu de peintures acryliques cuivrée et argentées, appliquées au pinceau et brossées pour éviter que les poils ne boulochent.

Et j’avais tellement de matière première que j’ai pu faire trois araignées…

Je vais tester d’en planquer certaines dans le jardin pour voir si quelqu’un peut faire une syncope en les découvrant…

En tout cas le chat ne s’est pas laissé impressionner…


ODI